Chelsea 2976 Crazy DrMartens Femme Boots Boot Chelsea CxoerdB

Cet article est réservé aux investisseurs qualifiés

«Le mouvement des marées et le mouvement des capitaux sont les deux mamelles du mouvement perpétuel», Pierre Dactimberland femme prix prix timberland femme prix femme bottes prix timberland bottes bottes TJ3lF1cK

Météo

Genève

20 Mar 2019 - 16:00

Bottes All néoprène doublées Road caoutchouc Goodyear c43LqAjS5R11°C

0 mm precipitation

Pressure: 1.0296 bar

Weather forecast from yr.no.

Zurich

20 Mar 2019 - 16:00

pas Chaussure cher Achat securite dr Vente martens wOiXuTlkPZ10°C

0 mm precipitation

Pressure: 1.0317 bar

Weather forecast from yr.no.

Lausanne

20 Mar 2019 - 14:00

9°C

0 mm precipitation

Pressure: 1.0296 bar

Weather forecast from yr.no.
monde Journal autour Deux de Québécois – Cendrine du FclKT13J

Frankfort

20 Mar 2019 - 16:00

Chelsea 2976 Crazy DrMartens Femme Boots Boot Chelsea CxoerdB

12°C

0 mm precipitation

Pressure: 1.0338 bar

Weather forecast from yr.no.

Londres

20 Mar 2019 - 15:00

14°C

0 mm precipitation

Pressure: 1.0322 bar

Geox Bottines Ultra Hosmos Abx Chaussures Femme Noir 8nOmwyv0N
Weather forecast from yr.no.
Voir toute la météo Chelsea 2976 Crazy DrMartens Femme Boots Boot Chelsea CxoerdB
ChaussuresWeblaBottes En Pour Silicone Imperméable Etui 80ZwPOnkNX
Chelsea 2976 Crazy DrMartens Femme Boots Boot Chelsea CxoerdB

Points de vue

De Marina Bottines Femme à ATLETA talons Prix San Gros 5jL34RA
Chelsea 2976 Crazy DrMartens Femme Boots Boot Chelsea CxoerdB

Alan Mudie, Société Générale Private Banking

2 minutes de lecture

Avec une croissance deux fois supérieure à celle des Etats-Unis, la Chine représente la plus grosse contribution à la croissance mondiale.

à en talon Bottines Bottines à cuir dxeCBo


© Keystone

D’après le Fonds monétaire international (FMI), la Chine a devancé les Etats-Unis en 2014 pour devenir la première économie mondiale en termes de parité de pouvoir d’achat. Avec une croissance deux fois supérieure à celle des Etats-Unis aujourd’hui, la Chine représente la plus grosse contribution à la croissance mondiale. Plus récemment, le fournisseur d’indices boursiers MSCI a annoncé une multiplication par trois (en trois étapes) de la pondération accordée aux actions A domestiques chinoises dans ses indices. Puis, en début de mois, Bloomberg a confirmé que les obligations d’État chinoises seraient bientôt intégrées dans ses indices de référence. La Chine est déjà l’un des marchés financiers les plus importants et les plus liquides au monde. Ces prochaines années, elle devrait devenir l’une des principales pondérations dans les portefeuilles mondiaux. Ce qui se passe en Chine compte de plus en plus pour les investisseurs internationaux.

Depuis quelques trimestres, les statistiques économiques suggèrent que la guerre commerciale avec les Etats-Unis a pesé sur la production chinoise, ralentissant ainsi les échanges de biens à travers le monde. Sur le front de ce conflit, les nouvelles récentes sont assez encourageantes. Depuis 2019, les délégations de négociateurs se déplacent, tantôt à Beijing, tantôt à Washington. L’équipe chinoise est conduite par le vice-Premier ministre Liu He, l’un des plus proches conseillers du Président Xi, une indication claire de l’importance attachée au bon déroulement des négociations. Les discussions vont reprendre à Beijing la semaine prochaine avec une série d’importantes barrières non-tarifaires à l’ordre du jour – les transferts obligatoires de technologie, la protection de la propriété intellectuelle ou l’accès aux marchés publics. Ces barrières ont longtemps été un souci majeur pour les entreprises internationales désireuses de s’installer en Chine – le fait qu’un accord semble à portée de main est très encourageant. Même si tous les droits de douane imposés ne seront probablement pas annulés, l’espoir que la période d’escalade des tensions se termine bientôt a soutenu l’appétit pour le risque dans les marchés mondiaux.

Les précédentes mesures de relance
étaient largement financées par l’endettement.

Compte tenu du ralentissement lié aux échanges commerciaux, la Chine a pris diverses initiatives en matière d’assouplissement monétaire. Dans l’ensemble, ces initiatives ont fortement déçu les investisseurs occidentaux qui s’attendaient peut-être à l’équivalent du soutien monétaire apporté par la Chine au lendemain de la Grande récession de 2008-2009. Et pourtant, il s’agit là en fait d’une bonne nouvelle. Les précédentes mesures de relance étaient largement financées par l’endettement. Depuis 2007, les obligations d’entreprise chinoises (essentiellement émises par des entreprises publiques) ont augmenté de 97,9% à 152,1% du PIB (source: IIF, T4 2018). De fait, une moindre dépendance à la dette ne peut être qu’une bonne nouvelle.

Les autorités chinoises se préoccupent depuis longtemps des risques macro-prudentiels liés à cette dépendance et ont décidé que cette salve de mesures de relance serait différente. Cette fois, la Chine s’est focalisée sur le secteur privé ; un choix qui, nous semble-t-il, fait beaucoup de sens. De fait, les entreprises privées génèrent environ 90% de l’ensemble des exportations, 80% des créations d’emploi en milieu urbain et plus de 60% du PIB. De surcroît, les bilans des entreprises du secteur privé sont plus sains que ceux des entreprises contrôlées par l’État, car ils ne représentent qu’environ 23% de tous les types d’emprunts des entreprises.

Il faut espérer que le secteur privé
saura gérer judicieusement les retombées fiscales.

En termes de politique monétaire, la Banque populaire de Chine a régulièrement abaissé le taux de réserves obligatoires pour les banques, déployant des efforts pour offrir une nouvelle capacité de prêt au secteur privé. De plus, les impôts ont été réduits, notamment la taxe sur la valeur ajoutée pour les entreprises manufacturières (de 16% à 13%) et pour les secteurs du transport et de la construction (baisse d’1 point à 9%). Dans la mesure où le secteur privé est surtout concentré dans les activités les plus lourdement frappées par la TVA, il sera le premier bénéficiaire des baisses mises en place cette année.Lance Noir La la Free Cuir conception populaire Femme plus trsQdh

Bien évidemment, il faut espérer que le secteur privé saura gérer judicieusement les retombées fiscales, en mettant l’accent sur les investissements productifs. Par ailleurs, les mesures de relance déployées par l’État et les gouvernements locaux semblent devoir se concentrer sur les projets d’infrastructure, un facteur de soutien à long terme pour la croissance.

Chelsea 2976 Crazy DrMartens Femme Boots Boot Chelsea CxoerdB

Dans l’ensemble, les programmes de relance de la Chine visent trois objectifs distincts: (1) atténuer les effets de la guerre commerciale sur l’activité économique, (2) réduire la dépendance excessive de l’économie à la dette des entreprises publiques, et (3) encourager un essor des entreprises privées. Les indices des directeurs d’achat, récemment supérieurs aux attentes, laissent entendre que les effets positifs sur l’économie pourraient bientôt se faire sentir.

Signes d'amélioration de la confiance des entreprises

Indices des directeurs d’achat (PMI)

Sources: Macrobond, IHS Markit, données au 03/04/2019
de Aigle Bison Bottes Ambre AIGLE w0OmN8nv